Mot du Président



Avec l’organisation du M.D.M. 2015, la médecine dentaire au Maroc a montré qu’elle pouvait se mettre au niveau des enjeux et réussir les objectifs d’une grande manifestation scientifique. Celle-ci a donné la parole aux compétences nationales travaillant au Maroc ou implantées à travers le monde, ainsi qu’à d’autres compétences internationales qui ont enrichi la médecine dentaire par des concepts et des pratiques cliniques qui ont fait leurs preuves. Cette édition a connu l’ouverture sur la médecine dentaire maghrébine, arabe et africaine.
Fort de ces réalisations, l’O.N.M.D. lance l’édition du M.D.M. 2017 en octobre . J’ai eu le privilège et l’honneur d’être investi de la responsabilité de coordonner les travaux de la Commission Scientifique.
Cette édition devra connaître une continuité et des changements. La continuité consacrera les aspects suivants : - Encouragement des compétences nationales.- Ouverture sur l’international notamment sur l’Afrique par l’organisation d’une séance spéciale médecine dentaire en Afrique et ce dans le cadre de la politique oficielle de notre pays en Afrique.Les changements seront opérés à plusieurs niveaux :- La séance inaugurale sera marquée par une conférence sur le thème du congrès animé par une grande sommité, comme cela est fait dans les grandes manifestations à caractère médical.- La mise en place de séances spécialisées confiées à des sociétés scientifiques agréées par l’Ordre.- Des séances de formations pratiques : cours, ateliers, forums, avec une nouvelle programmation. En effet, lors de l’évaluation du M.D.M.2015, il a été constaté que la fréquentation des séances de formation pratique était très faible alors que le programme était très riche, l’offre abondante et les intervenants étaient tous d’un haut niveau.Pour la prochaine édition, les séances de formation pratique seront programmées jeudi, vendredi et samedi pour permettre à un maximum de consœurs et confrères d’y prendre part et d’en profiter. Notre objectif est d’offrir un plateau de conférenciers pour répondre aux préoccupations de la profession sur la pratique clinique au quotidien.L’avenir de notre profession se construit maintenant par la mise en place d’une politique de Formation Continue à travers le M.D.M. et les activités des sociétés scientifiques. C’est le rôle dévolu à l’O.N.M.D. par la Loi 07-05. Nous devons tous nous y inscrire pour promouvoir notre Profession.
Pr. Mohamed HIMMICHE
coordinateur de la commission
scientifique